Mon rêve : devenir créatrice de mode

Depuis mon enfance, j’ai voulu suivre le parcours de John Galliano, de Jean-Paul Gautier, ou de Coco Chanel. Mon grand rêve c’est de devenir une réputée de la création de la mode. J’ai souhaité être une talentueuse de la haute couture, une renommée de stylisme, une meilleure créatrice dans le monde du prêt-à-porter.

Devenir une styliste créatrice de mode

J’ai rêvé d’intégrer le secteur de la mode, dessiner des collections de haute couture ou de prêt-à-porter. Pour concrétiser ce rêve, ci-suit certaines étapes nécessaires.

Tout d’abord, il est important de savoir que la créatrice de mode peut travailler seul ou en collaboration dans la conception des nouvelles collections. A ce titre, il est requis de disposer d’une imagination parfaitement entretenue et développée. Il faut savoir dessiner, coudre et créer des vêtements. Mais le plus important c’est qu’il est nécessaire de bien connaître le monde de la mode et les options associées, comme être affuté en termes de couleur et de texture. Tout cela peut se réaliser grâce à la communication avec d’autres créateurs, en s’inspirant des modes des autres grandes marques, des tendances actuelles, des apparitions sur Internet, des tenues des people, etc.

Dans la création de la collection, les créateurs de mode ne travaillent jamais seuls, mais ils sont accompagnés par des personnels du marketing, du commerce, le modéliste, ainsi que des responsables de l’assemblage des pièces. Différents éléments devront être pris en compte comme le facteur commercial (étude de marché), le facteur coût, etc. avant de sortir une nouveauté de prêt-à-porter. Sans oublier le facteur technique qui s’annonce essentiel pour performer le métier du styliste. Mieux vaut travailler depuis chez soi à ses propres collections pour se lancer dans le domaine de la création de la mode, puis se faire remarquer des marques.

devenir-creatrice-de-mode

Les cursus d’un styliste créateur de mode

Comme tous les autres types de métier, outre ses caractères importants à adopter, le métier de styliste requiert certaines formations adaptées. Au cas où vous ne maîtrisez pas la couture, qui est l’élément le plus important dans la création de la mode, c’est le premier apprentissage à suivre. Les formations s’annoncent très variées, mais tout commence par l’obtention du Baccalauréat professionnel en Métiers de la mode-vêtement, de préférence. Mais il est également possible de décrocher le Bac techno ST2A (Sciences et technologies du design et des arts appliqués). Par la suite, on a la possibilité de poursuivre dans la formation professionnalisante pour l’obtention du BTS en Design de mode et métiers de la mode vêtements. Ayant en poche le Bac +2, il est aussi possible d’évoluer vers un Diplôme des métiers d’art, puis de continuer vers un Diplôme de l’école nationale supérieure des arts décoratifs (Ensad), en choisissant la spécialisation « design-vêtement ».

L’option université est également favorable étant donné qu’elle propose des cursus dirigés vers la mode, la création et la conception de produits textiles et d’habillement. Bon nombre d’écoles publiques et privées présentent plusieurs formations qui orientent vers le monde de stylisme partout dans le monde. Par ailleurs, il est préférable de suivre des études qui permettent de faciliter l’entrée dans le marché du travail et de réussir à devenir styliste.

Post navigation